=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE === Sélection du 27 décembre 2017 au 07 janvier 2018

Télécharger en PDF
Lecture : 22 min

Les faux aliments ont colonisé jusqu’à 50 % de nos supermarchés, révèle le docteur Anthony Fardet, ingénieur agronome et spécialiste de la science des aliments et de la nutrition. Il met en garde contre les aliments ultra-transformés et leurs conséquences sur la santé (notamment obésité et diabète). En cause : l’hyper-industrialisation de l’alimentation. L’UPR, soucieuse de la santé des Français, propose dans son programme le développement du bio et des circuits courts, afin de renouer avec des produits bruts, de qualité, correspondant à l’histoire des terroirs français. Cela nécessite aussi de mettre un coup d’arrêt au développement à outrance des hypermarchés au détriment des commerces locaux, et de sortir de l’UE, qui impose un modèle archi-productiviste en raison des articles 38 et 39 du TFUE.

Source : L’Obs (30 décembre)

France

Macron annonce une loi pour renforcer le contrôle d’Internet en période électorale

Au nom de la démocratie, Macron veut limiter la liberté d’expression en ligne, en proposant tout simplement de fermer les comptes utilisateur et les sites Internet en cas de diffusion de « fausses informations ».

Source : LCI (3 janvier)

 

Le CSA se lance dans les statistiques ethniques

La tradition républicaine en France veut que les statistiques ethniques soient interdites. Le modèle français est celui de l’égalité de tous les Français. Veut-on maintenant le remplacer par le modèle américain, communautariste ?

Source : Télé 7 Jours (4 janvier)

 

Démission fracassante à la Commission des comptes de campagne

Un rapporteur de la CNCCFP dénonce l’opacité des contrôles des comptes de campagne, ainsi que le deux poids, deux mesures. Tandis que certains griefs à l’encontre de personnalités telles que Mélenchon sont passés sous silence, l’UPR a dû, quant à elle, justifier, photo à l’appui, de l’achat de cacahuètes pour des buffets lors de réunions publiques.

Source : Le Parisien (7 janvier)

Siège de la CNCCFP, rue du Louvre, à Paris.

 

Le Maire : la France envisage de créer un axe commercial Europe-Pékin via Moscou

Le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire a déclaré, dans une interview accordée au Wall Street Journal, que la France allait créer un axe commercial entre l’Europe et Pékin qui passera par Moscou.
Tout ceci n’est qu’une élucubration de plus de dirigeants qui n’ont plus prise sur les événements. Car, quels que soient les souhaits de Bruno Le Maire, la France appartient à l’UE et à l’OTAN, et est donc assujettie à la politique commerciale de l’UE ainsi qu’à sa diplomatie, quasi-totalement alignées l’une et l’autre sur les intérêts stratégiques de Washington. Combien de temps avant un rappel à l’ordre de M. Le Maire, un rétropédalage, ou plus simplement l’oubli dans le cimetière des innombrables déclarations ministérielles sans lendemain ?

Source : Sputnik (1er janvier)

France – Loi travail

Des lettres-types de licenciement pour la nouvelle loi travail

Le gouvernement, dans un excès de zèle, fournit les lettres-types de licenciement pour aider les entreprises à licencier selon la nouvelle loi travail…

Source : Légifrance (30 décembre)

 

Pimkie et PSA vont licencier grâce aux nouvelles ordonnances de la loi travail

La procédure utilisée est dite de « rupture conventionnelle collective ». Introduite dans les ordonnances travail, elle permet à l’employeur de se séparer de salariés mais sans passer par la case démission ou licenciement,et en dehors du cadre contraint d’un plan social. Mais pour qu’elle soit possible, elle doit faire l’objet d’un accord majoritaire avec les syndicats. Les ordonnances travail sont la traduction en droit français des GOPÉ émises par la Commission européenne.

Source : Le Parisien (28 décembre)

France – Privatisations

 

Privatisation de la SNCF

La SNCF est malade des directives et des traités européens, lesquels imposent la mise en concurrence des services publics par l’article 106 du TFUE. Mais, de cette implication, Capital ne va pas parler. Il chante à nouveau les louanges du privé en passant sous silence l’exemple britannique où la question de la renationalisation du rail se pose.

Source : Capital (4 janvier)

 

À partir du 1er janvier, les agents de sécurité privée pourront être armés

La liste des armes autorisées comporte les matraques et générateurs d’aérosols mais aussi les armes à feu. La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) s’est émue qu’on autorise à armer des agents « dont les modalités de sélection, de formation et d’encadrement sont très éloignées de celles prévalant pour les agents des forces de l’ordre ». Elle a également critiqué l’absence de « chaîne de commandement centralisé » ou de « déontologie ».
Nous dirigeons-nous vers une société à l’américaine où les armes sont massivement en circulation, avec les fusillades régulières que l’on connaît ?

Source : Ouest France (31 décembre)

Paris : les policiers furieux dêtre menacés de payer eux-mêmes leurs PV de stationnement

Victimes collatérales de la privatisation du stationnement à Paris, les policiers seraient menacés de devoir payer eux-mêmes leurs amendes en cas d’infraction au stationnement y compris pendant les opérations de police.

Source : RT (26 décembre)

France – Réformes territoriales

La fusion des Régions est-elle une réelle économie pour les citoyens ?

Fusionnées sous les prétextes fallacieux de réduction de coûts, les réformes territoriales ont au contraire entraîné des surcoûts. La Région Occitanie a ainsi eu une augmentation du coût de fonctionnement de 0,9 %. Si les Français n’ont jamais demandé les regroupements de Régions, s’il n’y a pas d’économies à la clef, pourquoi donc ces eurorégions ont-elles été créées ?  Seule l’UPR a fourni  la réponse.

Source : France Inter (1er Janvier)

Session du conseil régional d’Occitanie dans un hall du parc des expositions de Montpellier.

 

Suppression totale de la taxe d’habitation à l’horizon 2020

La suppression de cette taxe mène à l’asphyxie des communes, progressivement forcées de fusionner ou de mourir. L’idéologie européiste, qui prône les métropoles et les super-régions, s’attaque à l’âme même de la France .

Source : Romandie (30 décembre)

France – Quand la majorité LREM déraille

L’étude choc : mais que font les députés de La République en marche ?

Avec 60 % des députés, La République en marche ne représente que 1 % des propositions de lois. Sur tous les indicateurs d’activité, les députés LREM brillent par leur absence. La République en marche ne souhaiterait pas que les députés pensent et émettent des idées. Ou alors de manière extrêmement contrôlée. En pays de Macronnie, on applique strictement les idées du chef, et seuls quelques tout proches ont une chance de tester des variantes ou des additions au programme élyséen.

Source : Contrepoints (4 janvier)

 

C’est confirmé : Brigitte Macron, non élue, se prend pour la reine de France !

Brigitte Macron souhaite figurer au même rang protocolaire que son mari, au prétexte de l’égalité homme-femme. Elle n’a pourtant aucune légitimité démocratique, n’ayant jamais été élue par les Français.

Source : Gala (2 Janvier)

 

L’indécence de Castaner au sujet des sans-abris scandalise les associations

Castaner explique que le gouvernement a tenu ses engagements de ne plus avoir de sans-abris dans la rue à la fin de l’année. Réponse cinglante de la Fondation Abbé-Pierre : « Ce n’est pas parce que certains SDF refusent qu’on les jette dans des hangars inqualifiables d’absence d’hygiène et de violence permanente qu’il faut expliquer par ces cas marginaux l’absence de prise en compte d’une urgence considérable. »

Source : L’Obs (31 décembre)

Europe

Couac au sommet de l’UE : la Bulgarie met son véto sur une loi anti-corruption d’origine européenne

La Bulgarie, qui vient de prendre la présidence de l’UE pour six mois, a mis son veto sur une loi anti-corruption poussée par l’UE et jugée inefficace. Cela démontre l’échec de la Commission dans sa prétendue lutte contre la corruption en Bulgarie, menée depuis 2007 avec de très maigres résultats. Et pour cause ! C’est un secret de Polichinelle que de savoir que les plus hautes autorités politiques bulgares ont partie liée avec les mafias locales.
Cela illustre aussi l’impossibilité de réformer l’UE, quand des vétos apparaissent, même sur des questions où une position commune semble pourtant aussi évidente à atteindre.

Source : Les Echos (2 janvier)

Roumen Radev, président de la Bulgarie, et Donald Tusk, président du Conseil européen.

 

Google a transféré près de 16 milliards de dollars des Pays-Bas aux Bermudes en un an
Alphabet, la maison-mère de Google, a transféré en 2016 15,9 milliards d’euros des Pays-Bas vers une société écran aux Bermudes, évitant à l’entreprise des milliards de dollars d’impôts, selon des documents officiels cités par l’agence Bloomberg. L’article 63 du TFUE, qui interdit le contrôle des flux de capitaux, favorise donc la spoliation des États et des populations européennes.
Source : BFM Business (3 janvier)

 

Espagne : la Tabarnia défie le nationalisme en Catalogne

Pays imaginaire revendiqué par des habitants de Catalogne hostiles à l’indépendance, la Tabarnia tourne en dérision les arguments nationalistes et leur posture victimaire. Une pétition proposant qu’une partie de la Catalogne restée fidèle à la Couronne fasse elle-même sécession a recueilli plus de 170 000 signatures.

Source : TV5 Monde (28 décembre)

Discours haineux : les réseaux sociaux risquent 50 millions d’euros d’amende en Allemagne

À compter de ce 1er janvier 2018, la loi allemande contre les discours haineux en ligne entre en vigueur. Les réseaux sociaux de plus de 2 millions d’utilisateurs (comme Facebook et Twitter) s’exposent désormais à une amende pouvant atteindre les 50 millions d’euros s’ils ne suppriment pas ces contenus sous 24 heures.
Reporters sans frontières s’inquiète du risque de censure préventive qu’appliqueraient ces entreprises.

Source : Numérama (3 janvier)

 

Assemblée nationale et Bundestag voteront le même texte le 22 janvier

Les médias mainstream ressortent le mythe du couple franco-allemand. À partir du moment où ce nouveau traité sinscrit dans une allégeance à loligarchie euro-atlantiste et à lOTAN, le terme de « traité de lÉlysée » est totalement dévoyé. Rien à voir avec la vision de Charles de Gaulle sur le sujet. La création d’eurodistricts est quant à elle une nouvelle attaque portée contre la France en tant que république une et indivisible.

Source : Ouest France (3 janvier)

 

Green Brexit : une nouvelle politique agricole au Royaume-Uni

C’en est fini de la politique d’agriculture industrielle et productiviste imposée par l’UE. Les nouvelles subventions nationales vont donner la priorité à la préservation de l’environnement, au bien-être animal et à l’ouverture au public. En recouvrant leur souveraineté, les Britanniques peuvent choisir leur propre politique.
De même, lorsque la France sortira de l’UE, les subventions agricoles européennes deviendront françaises, la différence étant que les Français pourront prendre eux-mêmes les décisions concernant leur meilleure affectation.

Source : RFI (4 janvier)

Union européenne – Pays en souffrance

Grèce : la santé mentale grande perdante de la crise économique

Le taux de suicides a grimpé de 35 % depuis 2008 et le nombre de dépressions a quadruplé, dans un pays qui compte une forte proportion d’internements forcés. Comment cautionner la vision politique de l’UE qui a permis cette situation cauchemardesque en Grèce ?

Source : France Info (2 janvier)

 

La Lettonie tuée par l’UE

Depuis l’adhésion à l’UE, quasiment 20 % des Lettons (soit 1 sur 5) sont partis travailler dans d’autres pays de l’UE : un pays qui se meurt !

Source : La Vanguardia (5 janvier – espagnol)

Riga, capitale de la Lettonie : 20% de la population a quitté le pays depuis son entrée dans l’UE !

 

La Hongrie et la Pologne rejettent la politique migratoire européenne

« En termes de migrations et des quotas qui devaient être imposés aux États membres, nous rejetons avec force une telle approche, qui porte atteinte aux décisions souveraines des États membres. La politique migratoire de l’UE […] est un échec », a déclaré Mateusz Morawiecki, Premier ministre polonais.

Source : RTS (3 janvier)

Monde

L’Iran reconnaît Jérusalem comme la « capitale éternelle de la Palestine »

Face à la décision des États-Unis de transférer leur ambassade à Jérusalem, en Israël, le Parlement iranien a voté à l’unanimité pour reconnaître Jérusalem comme la capitale éternelle de la Palestine.

Source : Sputnik (28 décembre)

Salah Hamouri, Franco-Palestinien toujours incarcéré sans jugement en Israël

Israël dispose d’une procédure de rétention administrative de six mois, renouvelable sans limitation, et sans que cela nécessite un procès équitable devant un juge. Incarcéré depuis août dernier, il lui est reproché par Tel-Aviv d’avoir fomenté l’assassinat d’un rabbin et d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Le Quai d’Orsay espère sa libération, sans que cela soit vraiment suivi d’effet. Qu’il puisse se défendre devant un tribunal devrait quand même être la moindre des choses…

Source : L’Humanité (31 décembre)

 

Vers la création d’une monnaie virtuelle commune aux BRICS et aux États de l’Union eurasienne ?

La Banque centrale russe suggère de créer une monnaie virtuelle commune aux BRICS et aux États de l’Union économique eurasienne, deux ensembles économiques dont fait partie la Russie. Une future monnaie concurrente du dollar ?

Source : RT (28 décembre)

 

Washington bloque le rachat de MoneyGram par le Chinois Alibaba

Le spécialiste américain des paiements électroniques MoneyGram International et Ant Financial Services ont annoncé renoncer à leur projet de fusion en raison de l’opposition des autorités américaines.
La France, contrainte par sa présence dans l’UE n’a quant à elle pas la possibilité de défendre ses intérêts stratégiques comme le font les Américains (
article 63 du TFUE).

Source : Reuters (3 janvier)

Divers

Prédictions sur le classement mondial des économies

La sortie des Britanniques de l’UE serait apocalyptique ? Pourtant, les prévisions donnent le Royaume-Uni devant la France en 2022. L’UE permettrait un havre de prospérité ? Pourtant, la France va passer de la 5e place à la 9e place à l’horizon 2032.

Source : Les Echos (26 décembre)

Des failles dans les microprocesseurs exposent la plupart des appareils informatiques à des attaques
Les failles Meltdown et Spectre, découvertes sur des modèles de puces, notamment celles d’Intel (qui domine 80 % du marché), rendent les ordinateurs, smartphones ou serveurs cloud vulnérables à des attaques informatiques. La correction de ces défauts pourrait prendre des mois, voire des années.

Source : Le Monde (5 janvier)

Publications UPR de la semaine

EURO : Pendant que les grands médias et tous les partis politiques (sauf l’UPR) gardent le silence, la situation continue d’empirer

Source : UPR (6 janvier)

 

Jonathan Vallart sera le candidat de l’UPR à l’élection législative partielle de la 1re circonscription du Territoire de Belfort

Source : UPR (5 janvier)

 

François Asselineau invité de Jean-Jacques Seymour sur Tropiques FM (03-01-2018)

Source : UPR (5 janvier)

 

Futur CHU de Guadeloupe : l’analyse de l’UPR sème l’émoi en Guadeloupe
En réaction à notre récent article sur la construction du futur CHU de Guadeloupe, une certaine gêne monte incontestablement au sein de la classe politique locale, dont beaucoup ont dû tomber de leur chaise.

Source : UPR (3 janvier)

 

L’UPR demande au gouvernement d’entamer des poursuites contre les auteurs des actes inconstitutionnels commis à l’assemblée territoriale de Corse

L’Union populaire républicaine dénonce de façon solennelle les actes séditieux et inconstitutionnels commis le 2 janvier 2018 lors de la session inaugurale de l’assemblée territoriale de Corse.

Source : UPR (3 janvier)

 

Vœux du président de l’Union populaire républicaine, François Asselineau, pour l’année 2018

Source : UPR (31 décembre)

 

Résultats du vote pour l’élection du bureau national de l’Union populaire républicaine

François Asselineau est réélu président de l’Union populaire républicaine avec 98,4 % des voix

Source : UPR (31 décembre)

 

L’Outre-mer également victime  de l’Union européenne

Le cas du chantier du nouveau CHU de la Guadeloupe, des rêves aux réalités…

Source : UPR (30 décembre)

 

La revue de presse est à partager massivement !
Vos retours sont les bienvenus sur
selection_infos@upr.fr

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union Populaire Républicaine. La France doit sortir de l’union européenne, de l’euro et de l’Otan.

Aidez-nous ! Partagez :